A+ A A-

BTS Système Numériques - Electronique et Communications

 

 

BTS Système Numériques - Electronique et Communications




Lycée et CFA La Châtaigneraie
2 rue Charles Schérer
76 240 Le mesnil Esnard
Tel : 02 32 86 53 00
Email : contact@la-chataigneraie.org





Activité


Le technicien en systèmes électroniques est polyvalent. Selon l'entreprise, il occupe différentes fonctions :

En installation : il reçoit le matériel, réalise le dossier d'installation (détail des travaux, planning, etc.), organise le travail des équipes de montage, effectue les tests et contrôles de conformité, met en service l'installation.
En maintenance : il intervient préventivement et corrige des systèmes électroniques complexes.
En conception, en collaboration avec un ingénieur : il participe au développement de nouveaux produits et à l'élaboration de documents techniques, réalise des études et prototypes ou une maquette, élabore un schéma, le vérifie sur maquette, édite ou fait dessiner les plans détaillés qui permettront de fabriquer le produit en atelier et d'effectuer les contrôles de fabrication.
En production : il participe à la validation du prototype avant la production, évalue son coût de revient, assure le suivi de fabrication, peut prendre en charge les tâches technico-commerciales.


Public concerné

Bac S (Sciences de l'ingénieur), ES

Bac STI2D

Bac Pro Systèmes électroniques numériques

Contenu de la formation


{end-tooltip}

Enseignement technologique

Enseignement général

Détail de l'enseignement professionnel

 

Enseignements professionnels

Les enseignements technologiques et professionnels sont centrés sur :
* Champs dispensés à La Châtaigneraie

  • télécommunications, téléphonie et réseaux téléphoniques* ;
  • informatique, télématique et bureautique* ;
  • multimédia, son et image, radio et télédiffusion ;
  • électronique médicale* ;
  • électronique embarquée (systèmes de guidage, de communication, de régulation de l'énergie dans les automobiles, camions, avions, bateaux, trains, etc.)* ;
  • mesures instrumentation et micro-systèmes ;
  • automatique et robotique ;
  • production électronique
  • En télécommunications, on travaille sur les techniques de transmission des signaux analogiques et des signaux numériques. On étudie par exemple la odulation du signal, ou le multiplexage qui permet de transmettre en un seul signal, plusieurs signaux provenant de sources différentes.
  • En informatique, les étudiants voient le traitement des données, les échanges d'informations entre ordinateurs (réseaux locaux, etc.). Ils étudient les différents langages informatiques, les processeurs, les circuits intégrés. Une partie systèmes de mesure et instrumentation permet d'étudier les dispositifs, le traitement informatique des mesures, etc.
  • L'anglais, écrit comme oral, est incontournable pour la compréhension des documents techniques (de matériels, logiciels, maintenance, SAV).
    • Electronique
    • Physique appliquée
    • Economie et gestion d'entreprise
  • Culture générale et expression
  • Mathématiques
  • Anglais

Stage en entreprise

De 4 à 8 semaines de périodes de formation en milieu professionnel sont prévues sur la première année.


Perspectives professionnelles

Les laboratoires d'études préfèrent employer des ingénieurs. En PME, les débouchés plus variés et plus fréquents, réclament une grande polyvalence. Les emplois dans les grandes entreprises correspondent surtout à l'installation de matériels, à la maintenance et au SAV.
Les secteurs d'activités sont variés : télécommunications, radio et télédiffusion, informatique, multimédia, électronique médicale,
systèmes électroniques embarqués, automatique et
robotique, mesures, instrumentations et micro-systèmes,
construction de matériels électroniques.

Métiers accessibles :

  • Responsable du service après-vente ;
  • Technicien/ne de maintenance en informatique ;
  • Technicien/ne d'essais ;
  • Technicien/ne électronicien/ne ;
  • Technicien/ne télécoms et réseaux...

Poursuite d'étude

Le BTS est conçu pour une insertion directe dans la vie active. Il est cependant possible de compléter cette formation

Par exemple :

  • Une licence professionnelle en un an
  • Une classe préparatoire aux grandes écoles
  • Une école d'ingénieurs, en 3 ans.

Les "atoûts"

  • Un encadrement rigoureux
  • Des professeurs disponibles
  • Une mobilité européenne
  • Un cadre accueillant et verdoyant
  • Un accès aisé (bus, cars et parking)

 

SOURCE:Onisep


Pour aller plus loin...

Pour tout savoir sur le LMD. L'enseignement supérieur français s'inscrit progressivement dans le schéma européen d'organisation des études autour de 3 grades : la licence, le master et le doctorat.