A+ A A-

Historique "la châtaigneraie"

Découvert le 15 juin 1963 au soir d’une longue journée de recherche par l’Abbé Jean Hellot, le site, baptisé La Châtaigneraie, sans doute au vu de sa végétation, devient officiellement un établissement scolaire à partir du 15 septembre 1963 date à laquelle a lieu la première rentrée avec 93 élèves.

  • Ouverture d’un CAP Industriel et d’un CAP de Dessinateur

 

L’école, gérée par une association sans but lucratif, type loi 1901, est membre de l’enseignement Catholique

En janvier 1966, après trois ans de fonctionnement, l’établissement se révèle déjà trop exigu pour accueillir et satisfaire toutes les demandes d’inscriptions. Il faut alors penser à agrandir l’internat, les laboratoires et les classes.

  • Ouverture du BACCALAUREAT de Technicien en Construction Mécanique

Le 18 septembre 1967 tout est prêt pour accueillir 225 élèves dans un bâtiment passé de 23 m² à 51 m².

  • Ouverture d’un BEP Mécanique

Septembre 1968 (290 élèves), un nouveau grand bâtiment voit le jour au bout du terrain de sport et de l’atelier. Long de 25m, large de 17m, il accueille la nouvelle section de BEP électromécanicien.

  • Ouverture du BEP Electromécanique.

Septembre 1970 (360 élèves), un autre atelier de 800 m² est construit pour accueillir les mécaniciens et les électromécaniciens permettant ainsi aux salles de classes d’exploiter l’intégralité du grand bâtiment (plus d’atelier dans ce bâtiment).

Une salle polyvalente en amphithéâtre de 200 m² destinée au cinéma, au théâtre et autres activités de spectacle est installée cette même année.

Septembre 1971, La châtaigneraie compte alors quelque 500 élèves

De 90 élèves en 1963 à 500 en 1971, la progression a été très rapide et a occasionné de nombreux problèmes d’infrastructures.

L’année 1971 est celle de la promulgation d’une loi très importante pour l’éducation.

En effet, la loi d'orientation du 16 juillet 1971 sur l'enseignement technologique instaure l'apprentissage et pose le principe du droit à la formation continue dans le cadre de l’enseignement pour tous.

C’est à partir de cette année que l’établissement ne se limite plus à la formation de base mais élargit ses horizons vers une politique d’avenir composée de trois axes :

  • Formation initiale (enseignement scolaire traditionnel)
  • Formation professionnelle continue (organisation de stages ouverts aux travailleurs salariés)
  • Travaux industriels (enseignements au plus proche des réalités industrielles)
 1971 voit également l’ouverture de sections du domaine tertiaire
  • CAP Comptable,
  • BEP Comptable-Mécanographe
  • BAC G2 Techniques Quantitatives de Gestion.

Septembre 1972 l’établissement compte environ 670 élèves

  • CAP Administratif
  • BEP Administratif
  • BAC G1 Techniques Administratives.

Construction d’une extension au bâtiment classes La Châtaigneraie regroupe donc en un seul établissement, une école technique industrielle et une école technique commerciale.

 

La rentrée de septembre 1973 marque le 10e anniversaire de l’établissement qui atteint un effectif de 756 élèves.

1974, construction d’un atelier et de 6 nouvelles classes derrière le bâtiment principal. Cette nouvelle construction abrite le CFA Automobile en 1976

Depuis la rentrée 1971, l’Ecole est devenue mixte, ce qui fait qu’en 1975. La Châtaigneraie compte 139 jeunes filles et atteint un effectif total de 810 élèves, répartis en 219 pensionnaires, 389 Demi-pensionnaires et 202 Externes.

Grâce à sa formation débutée en janvier 1972, en association avec le CEPPIC de Rouen, La Châtaigneraie est devenue en quatre ans, un des éléments les plus importants de la Formation Continue des adultes dans le domaine technologique de la région rouennaise.

1976, ouverture de la section apprentissage automobile le 27 septembre avec un effectif d’environ 200 apprentis.

1976 « Télé Châtaigneraie » fait son apparition.

Il ne fallait pas se contenter d’images de qualité médiocre ; la télévision de l’école ne pouvait pas être une télévision de rabais, moins bonne que celle de la maison.

Elle n’existe plus aujourd’hui.

 1979, La Châtaigneraie compte 1200 élèves et apprentis
  • 1979, La Châtaigneraie compte 1200 élèves et apprentis
  • 1981 Multiplication des sections du baccalauréat technique
  • 1984 Ouverture du premier BTS
  • 1985 Surélévation du CFA
  • 1989 Construction d’un atelier mécanique auto
  • 1991 Extension du CFAA avec un nouvel atelier
  • 1994 Extension de l’atelier mécanique auto existant
  • 1998 Construction d’un bâtiment destiné au CFAI
  • 2006 Construction d’un nouvel atelier mécanique auto, dernier vestige de l'établissement