A+ A A-

Challenge. Deux étudiants primés pour leur manège Éco-carrousel

challenge a la chata1 854x570

Vincent Djali et Jonathan Gueguen sont deux élèves en BTS conception réalisation des systèmes automatiques (CRSA), à La Châtaigneraie, sur le plateau Est de Rouen (Seine-Maritime). Ils ont remporté un premier premier prix devant deux IUT réputés pour leur projet, un manège éco-responsable pour enfants. Le challenge CAD (CAO assisté par ordinateur) est ouvert aux étudiants motivés, sur inscription. Il a pour objectif d’amener les jeunes à travailler en situation réelle d’entreprise en leur faisant découvrir de nouveaux outils de conception. Ils renforcent ainsi leur capacité d’innovation et leur créativité. L’année dernière, Vincent Djali et Jonathan Gueguen se sont inscrits pour une belle aventure.

Quelle est leur formation ?

La Rédaction les a rencontrés avec leur professeur responsable, Pascal Krolewiez. Dans leur classe de BTS CRSA, ils travaillent directement avec les clients.

Nous recevons une véritable commande de client et nous devons satisfaire sa demande. On part du projet du client et on travaille à quatre ou cinq étudiants sur un projet. Cette formation amène à des bureaux d’études et à tous les métiers liés à la maintenance et à la programmation. Si on va plus loin, on peut devenir ingénieur, explique le professeur.

« On essaie toujours de favoriser les inscriptions aux divers concours et challenges. Cela motive les jeunes » ajoute Pascal Krolewiez.

Deux jeunes créatifs et motivés

Jonathan et Vincent se sont inscrits au challenge dès octobre 2018. Ils devaient réaliser un projet de leur choix en CAO 3D qui devait être à la fois créatif, innovant, technique et économique. « Nous avons choisi de travailler sur un manège pour enfants, éco-responsable. On l’a appelé « Eco-Carrousel ». Il fonctionne à l’énergie humaine. C’est un adulte qui pédale. Il est très facilement transportable. Les chevaux montent et descendent grâce à la structure du toit. Seul le cheval équipé du vélo ne monte pas » précisent Vincent et Jonathan.

Dès novembre, nous devions poster des infos sur l’avancement de notre projet à des dates très précises. Sur les 112 inscrits du début, il n’est resté que 13 participants. En juin, le jury a délibéré mais on n’a pas eu à venir sur place soutenir notre projet. On a été prévenu qu’on était les premiers devant l’équipe de l’IUT de Besançon et de l’IUT Lyon 1. On était fier car on y a passé du temps, quelquefois des nuits entières, précisent les lauréats.

Remise des prix à Paris

En juin ils sont donc allés à Paris recevoir leur prix, accompagnés de la directrice adjointe de l’établissement. Concrètement, ils ont gagné chacun 1 500 € et une ligne importante sur leur CV. Mais ils ne s’arrêtent pas là : ils se sont de nouveau inscrits cette année pour un projet qu’ils travaillent en classe, puisque c’est le projet de BTS, une machine de découpe automatique de linoléum. « Leur travail à tous les deux sera de régler les soucis de la machine » précise leur professeur.

Source : actu.fr

Plus dans cette catégorie : « SORTIE AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS À ROUEN