A+ A A-

Des élèves de Bac Pro toujours engagés pour la paix et le climat

Source :  Le Bulletin de l 'Arrondissement de Rouen du 02 02 2021

programme pour la pa1

Deux jeunes formateurs de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix sont intervenus à La Châtaigneraie, au Mesnil-Esnard sur le plateau Est de Rouen (Seine-Maritime), auprès des élèves de Bac Pro gestion administration, impliqués dans le programme pédagogique Walk the Global Walk depuis 2017. Un programme pédagogique européen qui implique 14 507 jeunes de toute l’Europe et se répartit sur trois ans.

 

Des jeunes, acteurs d’une culture de paix

« Ce programme consiste à mobiliser les élèves pour qu’ils soient acteurs du développement d’une culture de paix. Il s’agit aussi de promouvoir des objectifs de développement durable (ODD) à travers l’éducation aux Droits de l’Homme et aux valeurs citoyennes. Cela réunit douze États Européens partenaires.

Dix-sept objectifs

Dix-sept objectifs ont été fixés », explique Alexandra Frontali, salariée de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, venue pour une première intervention. Elle était accompagnée de Nathan Dennebouy, en mission de volontariat de service civique. « Nous intervenons sur deux séances durant le mois de janvier. L’une pour présenter le projet et fin janvier pour aider les élèves à mettre en place leur projet de classe », précise Alexandra Frontali.

« Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives »

L’année dernière, les élèves ont travaillé sur l’objectif n° 13, « Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ». Cette année, aidés de leur enseignante Réjane Boursier, ils se pencheront sur l’objectif n° 16 « Paix, justice et institutions efficaces ». Durant l’année, ils bénéficieront de temps de formation et d’autres séances de sensibilisation. « Cet objectif n° 16 est de promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives (qui ne laissent personne à l’écart) pour le développement durable, de fournir un accès à la justice pour tous et de construire des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux », détaille la jeune intervenante.

Séance interactive

La première séance s’est déroulée sous forme de jeux interactifs afin que chacun puisse intervenir et argumenter sans crainte de prendre la parole. Pour exemple, à la question : de quoi l’être humain a-t-il besoin pour bien vivre ? Chacun a pu exprimer son ressenti et toutes les propositions ont été prises en compte. Il en est ressorti cinq besoins essentiels : les besoins primaires, la sécurité, les liens affectifs, l’estime de soi et l’épanouissement personnel. Cette démarche à la fois citoyenne et philosophique tend à développer le sens critique des élèves.

Présentation des projets au Forum mondial pour la paix, à Caen

La prochaine séance sera consacrée au projet de classe et à la formation de deux élèves moteurs. « À la suite de cela, lorsque les projets seront établis, un concours infographique sera organisé parmi tous les établissements participants. Six projets seront choisis et les élèves viendront les présenter sur scène, devant les institutions, au Forum mondial Normandie pour la paix, à Caen, en fin d’année. Si toutes les conditions sanitaires sont réunies, évidemment », conclut Alexandra Frontali

Jocelyne Fréville