A+ A A-

Formations : l'embarras du choix

IMG 20190318 092853

Le lycée et CFA de Châtaigneraie a ouvert ses portes aux jeunes et leurs parents. Ils ont pu ainsi découvrir toutes les filières proposées. Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes.

La porte ouverte a été légèrement avancée par rapport aux années précédentes. « Use

Les élèves doivent s'inscrire sur « Parcours Sup » avant le 14 mars. Nous avons choisi d'avancer la date également à cause de la proximité des vacances de février. Les jeunes ont ainsi le temps de la réflexion » préciseCarole Canville, assistante de direction de l'établissement

Tout le campus est ouvert, même l'Internat. Au CFA automobile ou au CFA industriel, les élèves sont en situation dans les ateliers. Les professeurs accueillent et renseignent les familles sur les détails des formations. Pour le lycée, les rendez-vous sont pris. « L'établissement reste ouvert la première semaine des vacances de février. Les inscriptions sont prises dès maintenant. Elles s'étalent jusqu'en juin, juillet, suivant le nombre de places restantes » précise Carole Canville.

Chaudronnerie et métallerie, une filière payante

Dans un bâtiment flambant neuf. Baptisé « Gustave Effel », on enseigne la métallerie et la chaudronnerie. Jonathan Mahias, professeur en Bac pro du bâtiment accueille les visiteurs. Use

Nous travaillons en petits groupes dans les ateliers. Les nouveaux locaux nous offrent davantage d'espace et de lumière naturelle. Dans la partie neuve, on a installé les machines, dont la toute demière presse plieuse à commandes numériques.Jonathan Mahias, professeur

Mais à quels métiers ouvrent ces filières ? Use

La chaudronnerie est indispensable à tous types d'industries, la construction automobile, les plates-formes pétrolières, des gazoducs par exemple. La métallerie a le vent en poupe. L'utilisation de l'acier est au plein cœur de l'industrie pour tout ce qui concerne fenêtres et grandes ouvertures et divers ouvrages d'art. Ce sont des métiers d'avenir, très spécialisés et bien rémunérésajoute Jonathan Mahias

Avant de quitter les lieux, un « chef-d'œuvre » attire le regard : un escalier métallique réalisé par Xavier Blondel, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques, et présenté lors de la finale 2015 du concours du « Meilleur Ouvrier de France en métallerie ». Les jeunes aussi sont incités à préparer des concours prestigieux comme celui de meilleur apprenti de France. Pour ceux qui auraient manqué ce premier rendez-vous, une deuxième journée porte ouverte est programmée le samedi.