A+ A A-

Les Bac Pro GA engagés pour la paix et le climat

Source : Actu.fr

marche pour le clima1

Pendant l’année scolaire 2019-2020, les élèves de BAC PRO GA de La Châtaigneraie, au Mesnil-Esnard, près de Rouen (Seine-Maritime), ont participé au projet Walk the global walk. Ce programme pédagogique européen s’inscrit dans le parcours citoyen de l’élève. Il implique 14 507 jeunes de toute l’Europe.

 

Développer une culture de paix

Depuis 2017, ce programme consiste à mobiliser les élèves pour qu’ils soient acteurs du développement d’une culture de paix. C’est aussi promouvoir des objectifs de développement durable (ODD) à travers l’éducation aux Droits de l’Homme et aux valeurs citoyennes. Pendant l’année 2019-2020, les élèves ont travaillé sur l’ODD n° 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques.

Formation et sensibilisation

Durant un an, les lycéens ont bénéficié de temps de formation et de séances de sensibilisation de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix à travers des outils d’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté. Grâce à des méthodes pédagogiques participatives, les élèves ont pu développer leur esprit critique, l’argumentaire et le travail collectif autour d’un projet.

Le projet

Ils ont donc élaboré un projet de classe : créer une application mobile avec des informations et des défis pour lutter chaque jour contre les changements climatiques. Ils auraient dû présenter leur projet lors du Forum mondial Normandie pour la paix, le 1er octobre, mais vu la succession des différents protocoles sanitaires depuis le mois de mars, la présentation a été annulée. L’application mobile est en cours de finalité.

Une marche pour le climat

Pour clôturer le programme, les élèves se sont donc rendus à Caen (Calvados), à l’Abbaye aux Dames pour le Forum. Ils ont participé à une marche pour le climat et ont assisté à la conférence plénière, Les Raisons de la colère : enjeux sociaux, démocratiques et environnementaux pour la paix, avec la participation d’une quinzaine d’intervenants dont celle de Yann Arthus-Bertrand, de Nicolas Hulot et du docteur Jane Goodall (éthologue et anthropologue britannique).